Article 74


La candidature à la présidence de la République est un droit pour toute électrice et pour tout électeur jouissant de la nationalité tunisienne par la naissance, et étant de confession musulmane.

Le jour du dépôt de candidature, le candidat doit être âgé de 35 ans minimum. S’il est titulaire d’une autre nationalité que la nationalité tunisienne, il doit présenter dans le dossier de candidature un engagement stipulant l’abandon de l’autre nationalité à l’annonce de son élection en tant que Président de la République.

Le candidat doit être coopté par un certain nombre de membres de l’Assemblée des représentants du peuple ou de Présidents des conseils de collectivités locales élus ou d'électeurs inscrits, tel que prévu par la loi électorale.